burn-out
Slow Attitude

Burn-out : comment s’octroyer un temps de repos ?

Le burn-out est malheureusement un véritable fléau dans de nombreux domaines professionnels. Et les symptômes sont à prendre très au sérieux. C’est une forme de trop plein émotionnel accumulé par une lourde charge de travail et de responsabilité. Bien souvent, on ne trouve plus de vrais temps de pause. Parfois, même si on tente de s’accorder un moment de détente, ce n’est qu’un leurre. Le cerveau ne cesse sa gymnastique de penser et de revoir les multiples tâches à accomplir ou à ne pas oublier. Alors comment s’octroyer une bulle de vacances lors d’une phase de travail très stressante ? J’ai récemment accompagné un client dans cette réflexion, alors j’ai voulu vous partager les conseils que nous avons pu ensemble, mettre en place.

Prends du repos : un champ qui a reposé donne une récolte abondante

Ovide

Sortir du burn-out et s’offrir une bulle de vacances

Un client en plein burn-out professionnel m’a contacté pour des conseils afin de réussir à lâcher la soupape. Le profil du client qui j’ai reçu est une personne qui porte la partie artistique et administrative d’un des festivals le plus important de France. À bout de souffle, il me raconte qu’il faut réussir à tenir les engagements et la cadence, sans exploser physiquement et émotionnellement. Donc sa demande repose sur le souhait suivant : comment retrouver la sérénité et un vrai sentiment de repos quand on n’a pas le choix d’être le nez dans le guidon et qu’il est impossible de prendre des vacances ?

6 conseils pour retrouver la sérénité :

Voici les 6 conseils pour mettre en place rapidement une bulle de repos pour se reposer, se ressourcer et retrouver une énergie sereine :

  1. Faire une liste exhaustive de toutes les tâches à accomplir afin de libérer l’esprit 
  2. Déléguer et/ou partager les tâches trop chronophage
  3. Organiser une rendez-vous quotidien collectif en visio avec toutes les équipes artistiques et administratives de maximum 30 minutes afin de s’assurer de l’avancement des tâches, du suivi de communication, pour éviter les surprises : effet anti stress garanti 
  4. Partir 10 jours en télétravail à la campagne ( je lui ai trouvé un hébergement très bucolique)
  5. Une fois ces actions mise en place, s’octroyer 48h de pause totale sans regarder les mails, les appels professionnels 
  6. 48h de balades au grand air, de divertissements champêtres, de sieste, de grasses matinées et de bons petits plats avant de remettre le pied à l’étrier !

> Nous avons aussi abordé lors de nos échanges la question du rythme de vie, de la philosophie du voyage slow, et de l’importance de s’écouter quand trop, c’est trop.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  Slow food, les plaisirs de la gastronomie en voyage

> J’ai contacté mon client à la suite des 48h dans son hébergement à la campagne. Le voilà requinqué, serein et enfin reposé.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *