slowtourisme
Devenir un voyageur responsable,  SLOWTOURISME

Comme un avion, le film Slow

Comme un avion, est un film réalisé en 2014 par Bruno Podalydes. Un film à la fois doux et poétique, le réalisateur nous amène dans la parenthèse de la vie d’un homme, Michel. Et celui se laisse porter par un rêve de voyage en kayak. L’exotisme de ce film ne réside pas dans la recherche d’aventures en pays lointain, mais par le désir d’une expérience nouvelle. Une expérience qui le sort totalement de son quotidien ; créant alors un nouvel élan d’énergie dans la routine quotidienne de cet homme quinquagénaire.

Je vous invite à visionner ce film ! En effet c’est une véritable invitation à pratiquer le slowtourisme. Ainsi, on peut observer toutes les étapes et le processus qu’implique une aventure en slowtravel. Notre personnage en ressortira-t-il changé ?

Le voyage commence au bureau

Une vie de bureau, derrière un ordinateur, dans une cadence de travail assez routinière. Le décor a un prédominance de ton gris, noir, un univers loin d’un horizon champêtre. Les collègues, la famille, les amis, qui gravitent autour de notre héros sont bienveillants. Un univers sans histoire ou drame. Mais une idée va germer peu à peu pour Michel : faire un voyage en kayak.

Et c’est lorsqu’il s’octroie des pauses pour se projeter ainsi dans l’univers du kayak qu’on découvre un enthousiasme grandissant. Une passion est né. Et s’ensuit tout un chemin de découverte de ce nouvel univers. Une joie nouvelle l’envahie sans raison apparente pour son entourage ! Le voyage a commencé.

Puis à la maison …

Ainsi, le kayak entraine Michel dans une rêverie au quotidien. La maison devient le lieu des préparations pour son voyage. Lectures, achat de matériel, recherches sur internet, cet apprentissage le projette dans sa prochaine aventure ! Il apprécie la découverte du matériel et de ce savoir-faire artisanal. Il s’implique et vit le moment présent avec beaucoup de saveur !

Le kayak pour vivre une expérience en slowtourisme

Un film au fil de l’eau

Suite à un jeu sur la recherche de palindrome, Michel accouche alors d’un autre rêve. Et il accepte de ne plus rêver d’aviation mais de voyage sur l’eau.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  Slowtourisme à Ganges, Hérault

On souligne le geste de pagayer comme un geste sensuel et sacré. Et au fil de la rivière arborée, l’aventure l’amène à la rencontre de locaux le long des berges.

Une invitation au slowtravel

Le film est une véritable invitation à vivre un voyage en slowtravel. Le chemin que suit Michel pour atteindre son but reflette toutes les étapes d’un voyage slow. Et rien de plus respectueux de la nature qu’une itinérance en kayak ! Donc le kayak est une activité durable, sans impact sur l’environnement. C’est une extension du corps offrant la possibilité de glisser sur l’eau, en mer, en rivière. Pagayer à rythme modéré permet d’observer la faune et la flore

Toutefois, ce film n’a pas été réalisé dans le but de valoriser le slowtourisme ! Mais il y a une forte aspiration à prendre le temps, à savourer les petits voyages à quelques kilomètres de chez soi. On y retrouve les pique-nique, la convivialité, la simplicité de vivre, l’amour et l’amitié, le plaisir des papilles.

Dites moi en commentaires en bas de cet article, si une excursion en kayak vous plairait ?

Avez-vous une rivière ou une destination qui vous ferez rêver ?

Partagez vos idées !

%d blogueurs aiment cette page :