solidaire
Carnet de voyage,  Interview

Le 4L Trophy, un raid solidaire !

À quelques jours de leur départ pour une aventure incroyable au Maroc, j’ai rencontré Justine et Sébastien, qui vont participer très prochainement au 4L Trophy . Étudiants à Montpellier dans une école d’ingénieurs, ils préparent depuis plusieurs mois un voyage solidaire hors du commun ! Le 4L Trophy existe depuis 1997. Et c’est le plus grand rallye étudiant et solidaire d’Europe. Ce sont 10 jours d’échanges, de rencontres et de partages pour les équipages. Ils embarquent à bord de leur 4L du matériel et des fournitures scolaires, destinés aux enfants les plus démunis du Maroc. Ainsi, la collaboration avec l’association Enfants du désert a permis l’ouverture de nombreuses salles de classes et la scolarisation de nombreux enfants marocains.

Le Trophy 4L c’est un raid pas comme les autres. En premier lieu, il donne une nouvelle vie à ces véhicules d’un autre temps. Toutes les 4L sont récupérées, parfois à la casse pour redevenir fonctionnelles. Un vrai travail de récup ! Aussi, il y a la dimension humanitaire qui donne toute son âme au projet. Ainsi que les efforts réalisés tout au long du rallye pour être dans une démarche éco-responsable et éco-citoyenne sont inspirants. De plus, ce n’est pas une course contre la montre. Chaque participant suit son rythme : appréhender le territoire, développer le sens de l’orientation, découvrir la splendeur des paysages traversés, pour s’imprégner de souvenirs inoubliables. C’est à la fois un voyage intérieur et des rencontres humaines enrichissantes.

C’est souvent qu’on va être isolé du monde, qu’on va rouler tout seul, dans le sable et les dunes. Et à chacun son rythme !

Ambassadeurs du raid

De plus, Justine et Sébastien ont été choisi pour être ambassadeurs ! Mais qu’est-ce qu’être ambassadeur ? C’est avoir la chance d’aller dans une école marocaine pour rencontrer les enfants, et réaliser un projet avec eux !
Aussi, ils ont organisé un échange de mappemondes coloriées par les enfants entre une école française et une école marocaine. Et afin d’apporter un peu d’activités, Justine et Sébastien vont animer une séance de cuisine moléculaire pour leur faire découvrir un peu de chimie de manière ludique ! Quelles sont les dimensions solidaires et éco-reposnables de ce voyage atypique ? Alors découvrons leur interview, le lien audio est disponible à la fin de cet article !

🎧 🔻Pour écouter l’interview c’est en bas de la page ! 🔻🎧

Votre histoire, devenir un « trophiste »

Comment avez-vous connu le 4L Trophy ?
Est-ce votre premier raid ?

C’est notre premier raid. Aussi, dans notre école c’est une tradition et c’est ainsi qu’on la connu. C’est-à-dire que ceux qui étaient partis l’année dernière, nous ont fait un petit compte rendu de leur aventure. Et tout de suite, ça nous a parlé. Et on a voulu absolument partir.

Comment se passe l’inscription pour cette aventure vers les terres marocaines?

L’inscription elle s’est faite en milieu d’année dernière. Il y a déjà un préinscription à remplir. Après, on monte le projet et en décembre on a l’inscription définitive : on nous donne nos carnets de route, les différentes étapes à accomplir, et notre numéro d’équipage ! Et tout au long de l’année on reçoit des informations supplémentaires, jusqu’au départ.

Qui peut participer ?

Tous les étudiants de moins de 25 ans peuvent participer. Puis, il peut y avoir des dérogations, si par exemple un des deux participants n’est pas étudiant.

Dites nous quelques mots sur le carrosse qui vous amènera au Maroc !

Le carrosse qu’on a surnommée Michèle la 4L !
C’est une 4L qui a déjà participé au raid il y a deux ans. En fait, on l’a récupérée au garagiste d’Alès. Donc elle avait déjà été un petit peu aménagé pour le raid. Et j’ai un ami garagiste qui nous a aidé à la remettre bien en forme. Elle était en Ardèche pour être retapée,, on la ensuite descendu à Montpellier. Le moteur est refait à neuf. On a des choses qui sont obligatoires : des extincteurs, des sangles, des crochets de remorquage. Et le reste c’est libre aux mécanos, libre à nous, de faire de petites modifications.

Le 4L Trophy 

Combien de participants pour le 4L Trophy ?

C’est presque 3000 participants, du coup 1500 voitures : ça fait du monde ! Du coup les départs le matin, c’est par petits groupes. Et à chaque fois c’est bien organisé.

Comment se déroule le raid : point de départ, destination, itinéraire, équipes d’encadrements, nombre de km au total et en moyenne par jour ?

On va partir de Biarritz. À Biarritz, on a un check up à faire, pour voir si la voiture est en état, prête à partir. Ils vont regarder surtout le châssis, au niveau des roues. Et ensuite, c’est libre à nous de rejoindre Algésiras au sud de l’Espagne. On a deux jours pour ça. On va prendre un ferry jusqu’à Tanger. Donc, c’est vraiment là que le raid va officiellement commencer. On va avoir des équipes de soutien derrière, avec des mécaniciens, des camions citernes.

Le raid fait en tout 6000 km : du nord du Maroc, on va traverser l’Atlas, pour arriver dans le désert au niveau de Merzouga. Ensuite on va contourner l’Atlas par le sud, pour rejoindre Marrakech. Marrakech c’est l’arrivée, on y passera deux jours. Puis on remonte toute l’Espagne jusqu’en France.

Que se passe-t-il à l’arrivée ?

On n’a pas énormément de détails, mais c’est clairement pas une course au premiers arrivés ! Le but c’est d’apporter du matériel scolaire et médical. L’arrivée on va tous se retrouver dans un hôtel à Marrakech et on va tous passer la dernière nuit ensemble. Puis, on repart doucement vers la France.

Est-ce qu’on peut suivre votre aventure en direct ?

On n’est pas sûr d’avoir une couverture réseau, mais sur le site du 4L Trophy on pourra suivre les participants de jour en jour. Nous mettrons les photos et les vidéos du raid à notre retour sur notre page Vent du Désert – Equipage 851 – 4L Trophy 2019.

Un raid « solidaire »

Au delà de l’aventure, le partage.
En quoi cette rencontre a une dimension solidaire ? Comment s’organise cette dimension solidaire du voyage en 4L ?
Solidaire aussi dans le sens où ce raid n’est pas une compétition, c’est une aventure d’entraide et de partage ?

La solidarité dans le sens où on apporte du matériel aux enfants dans le désert. L’autre partie solidaire c’est qu’il y a une énorme entraide entre tous les trophistes. Dès que quelqu’un tombe en panne, on va s’arrêter, on donne un coup de main, etc. On a par exemple des amies qui étaient partis l’année dernière, après 100 mètres en Espagne, l’embrayage a lâché. Au bout d’une heure elles étaient reparties ! Il y a une grande solidarité entre trophistes.

Le voyage en 4L

Durant ces 10 jours, comment se déroule votre voyage ? Au niveau des temps de pause : décrivez le bivouac, le ravitaillement, les repas sont-ils fournis localement, en lien avec le territoire traversé, etc ?

Donc au début on va rejoindre le désert, on va avoir des étapes de 500 km. On va dormir dans les montagnes, on va dormir dans le désert. Après on va avoir deux jours de boucles dans les dunes, d’ensablement. Généralement, on par le matin par petits groupes. On est au 250 ou 500 4L en même temps. La journée on est un peu livré à nous mêmes, on a quand même des camions qui vont suivre au cas où il y ait des grosses pannes. On a toujours moyen de contacter l’organisation en cas de problèmes.
Puis le soir, on a un lieu de bivouac à rejoindre. L’organisation nous fourni à manger, on a la possibilité de prendre des douches froides.

L’organisation s’occupe de réserver un lieu assez grand pour accueillir 1500 4L et 1500 tentes ! Et ceux qui ont des fourgonnettes, dorment dans leur voiture. Nous on a une Berline, une voiture plus petite.

La dimension éco-citoyenne et éco responsable

Quels sont les aspects qui confèrent à ce raid une dimension écoresponsable ?

Alors ça va être surtout dans la création des villages au Maroc. Ils essayent de faire des villages autonomes : des puits pour l’accès à l’eau, des panneaux solaires. Ainsi ils essayent de créer des projets durables et qui vont rester dans des lieux qui sont assez défavorisés.
Dans une autre mesure, sur tous les bivouacs, ils font bien attention à ce que les 1500 4L sont parties, le terrain soit dans le même état que lorsqu’on est arrivé.

Qu’est-ce qu’un road book en papier recyclé ?

Le road book c’est à la destination des trophistes : c’est le copilote qui aura le road book pendant que le coéquipier conduit. Et c’est un bouquin qui donnent toutes les indications pour la route du raid. Le 4L Trophy c’est une course d’orientation. Celui qui gagne le 4L Trophy c’est celui qui sera arrivé à destination en faisant le moins de kilomètres possibles ! Du coup il faut éviter de se perdre.


Durant le raid, on va se relayer sur la route pour des raisons de fatigue et parce qu’on souhaite conduire tous les deux.
Aussi il y aura pas mal de pauses qui vont se faire dans les paysages, ça nous permettra de profiter du moment. C’est une navigation assez vague, l’aide d’une boussole. Chacun prend un peu son chemin et au final on se rejoins tous.

🎧 🔻Pour écouter l’interview, c’est ici ! 🔻🎧

Partagez vos idées !

%d blogueurs aiment cette page :