pic saint loup
Histoire,  Pic Saint-Loup

Les Matelles

Un village médiéval

 

Enserré dans ses remparts du XVème siècle, des ruelles pavées pittoresques, un clocher fortifié, des fenêtres à meneaux, vous visiterez un superbe petit village où il fait bon de se promener. La coquette architecture des habitations dans le village Les Matelles est très attrayante.

En 1428, les habitants érigèrent des remparts, des portes et des tours pour se protéger des éventuelles attaques durant la guerre de Cent Ans. Aussi, une petite rivière, le Lirou, prend sa source dans une grotte à 300m du village et traverse la commune. Non loin de là, au pied des collines de pins, le Lez aussi prend sa source. Les oliviers étaient cultivés en abondance autour du village, le moulin qui servait à extraire l’huile, cessa son activité en 1921.

Autrefois, le village était un lieu de passage important. C’était un gîte d’étape pour les troupeaux de transhumants provenant de la région de Montpellier. Un point de rencontre avant de rejoindre les drailles (ou chemins empruntés par les troupeaux de brebis transhumants) pour différentes destinations.

Car depuis 4000 à 5000 ans, l’élevage ovin s’inscrit dans l’histoire de la région. L’activité ancestrale des bergers a surmonté des phases difficiles mais aujourd’hui, la transhumance est encore pratiquée.
Les chemins spécialement tracés pour assurer le déplacement des moutons lors de la transhumance, s’appellent les drailles. On compte six drailles principales dans le vallon londrain.

Parfois lors de vos promenades en garrigue vous pourrez voir de petits bassins d’eau, appelés lavognes : c’est un point d’abreuvement pour les troupeaux. Errez dans ce village semblant sortir d’un autre âge : portes gothiques, fenêtres Renaissance, linteaux en accolade, chéneaux verts en terre vernissés, puits…

 

 Le Cabaret en Languedoc

 

Situé dans le village médiéval, un restaurant fut une adresse incontournable pour un bon nombre de musiciens et poètes : Georges Brassens, Jacques Brel, Paco Ibanez, Manitas de Platas… Et bien d’autres sont régulièrement venus manger et jouer dans ce lieu festif, nommé à l’époque « Le Cabaret en Languedoc ».

L’ambiance y était chaleureuse et musicale : piano et guitare en libre service pour le plaisir des clients. Le restaurant existe depuis 1960 et s’appelle aujourd’hui « Le Pet du Diable ».

 

Albertine Sarrazin

 

La romancière Albertine Sarrazin (1937-1967), exemple de rage de vivre et de liberté pour des générations et de renommée mondiale, repose dans le village des Matelles où elle avait élu domicile.
Une jeune femme au destin hors du commun. Cependant elle connut une trop brève carrière littéraire.

Albertine Sarrazin, c’est une étoile en littérature. Elle serait devenue une écrivaine reconnue malgré une vie de roman : née de père et de mère inconnus, elle est détenue à 19 ans après un braquage. Puis elle s’évade par-dessus le mur d’une prison et se brise l’astragale en retombant.

Alors elle croise la route d’une canaille, Julien. Ils ne se quitteront plus malgré les récidives et s’aimeront pour toujours. Une commune voisine des Matelles, Valflaunès, participe chaque année à prolonger le souvenir de l’auteure. Chaque année se déroule l’organisation d’un concours de nouvelles : le Prix Albertine Sarrazin. Le souvenir d’Albertine Sarrazin reste intact dans la région du Pic Saint-Loup.

 

Promenade : « Le bois de Lèque »

 

Un itinéraire a été aménagé par la Communauté de Commune du Grand Pic Saint-Loup. Le sentier du bois de Lèque sillone la pinède, pour une arrivée à Saint-Jean-de-Cuculles.
Un chemin balisé, agréable et plat, d’une distance de 5,5 km pour 2h de marche.

Vous trouverez sa fiche explicative détaillée en demandant auprès de l’Office de Tourisme, sa « Fiche Rando Hérault », téléchargeable aussi en ligne : herault.ffrandonnee.fr

 

Partagez vos idées !

%d blogueurs aiment cette page :