Écotourisme,  Pic Saint-Loup

Séjour éco-responsable au Pic Saint-Loup : conseils & itinéraire

Le Pic Saint-Loup est une destination connue pour son vin. Si de toute évidence, la région est idéale pour une expérience en œnologie, il est possible de rester sur le territoire du Grand Pic Saint-Loup pour un voyage d’aventure. Alors comment organiser des vacances écologiques au Pic Saint-Loup ? L’Atelier Bucolique vous a conçu un itinéraire d’une semaine pour des vacances nature. Alors que pourriez-vous faire comme activités éco-responsables ? Lors de cet itinéraire vous pourrez agir en faveur du tourisme durable ! Mais aussi arpenter de jolis chemins de randonnées, rencontrer des artisans, des créateurs, des producteurs. Ainsi que de vous rendre dans des vignobles où l’on produit les vins biologiques du Pic Saint-Loup.

En effet, il n’est pas toujours évident de réaliser des vacances écologiques lorsqu’on a que quelques jours à disposition. Cet itinéraire et les adresses que nous vous conseillons sont toutes testées. Et elles sont idéales pour réussir votre séjour éco-responsable dans le sud de la France. Alors humez-vous déjà les mille et une senteurs de la garrigue ?

 

Carte de l’itinéraire éco-responsable au Pic Saint-Loup : 7 jours pour découvrir le territoire 

 

 

Comment organiser des vacances écologiques au Pic Saint-Loup ?

Ainsi, voilà les premières étapes pour optimiser l’organisation de votre séjour éco-responsable au Pic Saint-Loup. Avant votre arrivée prévoyez de réserver votre hébergement dans des lieux qui s’engagent pour un tourisme durable : intérêt pour l’agriculture bio ou les produits locaux, le respect de l’environnement, etc. Aussi, nous vous proposons quelques pistes pour choisir votre mode de déplacement.

Hébergements éco-responsables pour 6 nuits

Pour débuter votre séjour, nous vous proposons de réserver les 3 premières nuits sur l’Est du territoire à l’Auberge du Cèdre, dans le village de Lauret. Un lieu dans un cadre idéal, où l’accueil est charmant.

◊ Pour la suite et fin de l’escapade, vous pourrez réserver trois nuits côté ouest du territoire, au Causse-de-la-Selle, aux Hauts d’Issensac, gîte et chambre d’hôtes.

Mode de déplacement

Pour ce séjour de quelques nuits, nous vous conseillons de prévoir un moyen de transport car tous les lieux proposés ne sont pas forcément desservis par le réseau des bus. Vous pouvez prévoir de vous déplacer avec un véhicule électrique. En effet, il existe tout un réseau de bornes de recharge électrique, référencées sur le site d’Hérault Énergie.

◊ Location d’un véhicule électrique : voiture, scooter, moto ou vélo. Lequel choisirez-vous ? Au départ de Montpellier vous pourrez anticiper votre location. Voici un lien pour orienter votre choix de location chez Over Watt.

◊ En auto-stop avec le Rezo Pouce. En effet, il existe de nombreux arrêts sur le territoire du Pic Saint-Loup. L’adhésion est simple et vous vous déplacez en toute sécurité !

 

Jour 1 – Une vue majestueuse au sommet du Pic Saint-Loup & Lauret

Commencez votre séjour par une ascension du Pic Saint-Loup ! Ainsi vous pourrez admirez le territoire du Grand Pic Saint-Loup par un superbe point de vue. C’est une petite randonnée très accessible qui ne demande aucune préparation. Il faut environ 1h30 pour atteindre le sommet. Prévoyez un chapeau, une gourde d’eau, des chaussures de randonnée, le chemin est bien indiqué. C’est à faire seul ou à plusieurs. Téléchargez le document avec toutes les indications pour cette sortie!

Ensuite, prenez la route pour Lauret et rejoignez votre auberge pour finir votre journée dans un cadre de repos et de bien-être absolu.

 

Jour 2 – Les verriers à Claret & visite d’un vignoble bio

Puis vous pourrez partir à la découverte d’un savoir-faire ancien dans le village de Claret. En effet, il existe tout un patrimoine ancien autour de la création du verre. Découvrez son histoire en vous rendant au Musée du Verre ou en poussant la porte de quelques ateliers boutiques dans le cœur du village.

Aussi, vous pouvez aller à la rencontre d’un autre savoir-faire très typique de la région. Et c’est un incontournable ! Il s’agit donc d’aller visiter un vignoble. Situé dans le village de Claret, le domaine de Zumbaum Tomazi est un domaine agricole de vin biologique. Une équipe familiale qui vous fera découvrir de différentes façons leurs vins et sa culture : dégustation, balade dans les vigne, etc.

 

Jour 3 – Randonnée & patrimoine à Viols-le-Fort

Et à présent direction un village au cœur de la garrigue, Viols-le-Fort. Son nom fait légèrement sursauter la première fois qu’on l’entend. Mais détrompez-vous ! Étymologiquement, cela se rapporter à un latin ancien qui signifierait « bergerie » ou pour d’autres, un lien avec la fleur, « violette ».
Nous avons déjà réalisé une écobalade culturelle dans ce village où vous rencontrez un accueil chaleureux. Petit village dynamique, il y a des ateliers boutiques, restaurants, un départ en randonnée, une architecture typique des village de garrigue…

S’il vous reste un peu de temps sur la route du retour pour Lauret, faites une halte dans le village des Matelles.

 

Jour 4 – Slowtourisme à Saint-Martin-de-Londres

Aujourd’hui, la route se poursuit pour la partie ouest du territoire. Sur le chemin faites un arrêt pour quelques heures dans le joli village de Saint-Martin-de-Londres. Avec sa belle place centrale, telle une oasis plantée au milieu de la garrigue, vous pouvez visitez la boutique Arts des Remparts. Arts des remparts est une association loi 1901 à but non lucratif, permettant aux artistes et artisans d’arts-créateurs d’exposer leurs oeuvres. La boutique se situe sur la place de la Fontaine.

Aussi vous pouvez vous rendre chez des cultivateurs de plantes aromatiques, installés au pied du pic Saint-Loup. Donc c’est un jardin dans la garrigue. Il a la chance d’avoir naturellement de l’eau et du soleil. Fatiha est passionnée par les plantes aromatiques et leurs utilisations. Un atelier boutique pour connaitre toute une gamme de produits alliant plaisir et effet bénéfique. Et tout est bio ! Retrouvez tous les détails sur leur site : Les Aromatiques du Pic Saint-Loup.

 

Jour 5 – La vallée de la Buèges

Direction la Vallée de la Buèges ! Un joli village, vous avez à sa sortie une Maison de Pays nommée la Bonne Excuse. Vous pouvez y manger des repas à base de produits locaux, y trouver une petite épicerie locale, une bibliothèque et un point d’information locale. C’est l’adresse idéale pour démarrer votre visitee de la Vallée et rencontrer les habitants.

 

Jour 6 – Randonnée à la Séranne

Enfin c’est le jour de la grande randonnée ! Partez pour une longue balade sur cet immense vaisseau de pierre la Séranne. Vous pouvez télécharger la fiche randonnée pour préparer cette excursion.

 

Jour 7 – Visite d’une oliveraie

Et le séjour éco-responsable au Pic Saint-Loup s’achève. Pour finir sur une note gustative, nous vous proposons de faire un arrêt au Domaine de L’Oulivie à Combaillaux. En effet, ce sont des producteurs d’huile d’olive depuis 1957. De plus, vous pourrez vous balader au milieu des olivier, découvrir dans un petit espace musela l’histoire du domaine, faire des dégustations dans la boutique. Je vous invite vraiment à faire une virée dans ce domaine !

 

Si vous voyagez prochainement dans la région de Montpellier, n’hésitez à vous rendre sur les chemins de cette invitation à la balade bucolique ! Aussi, partagez vos idées, vos photos, vos découvertes avec la communauté des Écovoyageurs ! Et si vous souhaitez avoir plus d’informations locales, nous avons un guide de l’écotourisme culturel en vente en ligne !

Partagez vos idées !

%d blogueurs aiment cette page :