écobalades,  Écotourisme,  SLOWTOURISME

Slowtourisme : les Écovoisins dans les Cévennes

Les Écovoisins de la Vallée de Valleraugue est un petit réseau de plusieurs acteurs touristiques, culturels et économiques. Ensemble, ils ont fait le choix de coopérer et de travailler sur un projet de valorisation du territoire. En effet, la vallée de Valleraugue est traversée de bas en haut par une route nationale qui amène au Mont Aigoual. Axe routier très fréquenté, beaucoup de personnes se rendent au Mont Aigoual : destination attractive pour sa station de ski . Comment inviter tous ces visiteurs à s’arrêter dans la vallée ? Nommé « le phare de la Méditerranée », le massif de Aigoual est une destination des quatre saisons. Aussi ils attirent bon nombre de visiteurs pour les curiosités locales, les sentiers de randonnées, son climat, son patrimoine, etc.

Cependant, très peu de gens s’arrêtent sur leur passage, dans la vallée de Valleraugue. Quel dommage pour ses habitants et pour les activités locales ! Décidés à trouver une solution pour inviter les propriétaires des véhicules à s’arrêter, des acteurs du territoire se réunissent pour fonder « Les écovoisins de la vallée de Valleraugue ».

 

Les écovoisins de la vallée de Valleraugue 

Donc ce petit réseau d’acteurs touristiques, culturels et économiques font le choix de travailler ensemble sur la base de valeurs communes. Ces valeurs sont l’accueil, le partage et la protection de l’environnement. Aussi c’est un projet en cours de réflexion et de développement depuis 2015.


Vivre une pause dans les Cévennes

Le but est d’engager une réflexion sur le développement économique d’un territoire rural et les problématiques que cela peut soulever. C’est une dynamique de travail qui prend toute sa cohérence avec le territoire auquel elle appartient : le Parc National des Cévennes. Cette action est soutenue financièrement par l’Union Européenne. Mais elle est aussi accompagnée par Cévennes Écotourisme. Pour illustrer ce projet, ensemble ils ont conçu cette magnifique carte. Une artiste locale a réalisé le dessin. Recto, il y a la vallée de Valleraugue avec toutes les indications relatives au territoire. Verso, la liste des écovoisins : les sites sont illustrés ainsi que les acteurs concernés. Le portrait de chaque écovoisins, souligné par leur prénom, nous familiarise déjà avec ses hôtes écosensibles.

 

 

Un projet novateur dans le secteur du Slowtourisme : les paniers !

Une des actions intéressante menée par les écovoisins est un système de paniers. Tels que le panier du randonneur, le pannier de Béatrice, le panier culturel.

Qu’est-ce que c’est exactement ?

Alors le panier du randonneur, c’est un offre de séjours avec l’association Accords Ouverts. Julie, accompagnatrice de moyenne montagne et musicienne, organise des randonnées « artistiques » sous diverses formes. De plus dans cette formule, les hébergeurs adhérents se joignent pour la réalisation du séjour. C’est un moyen original de découvrir la vallée en mode slowtourisme !

Ou présentons le panier culturel qui est aussi original ! La filature du Mazel , lieu de création et de diffusion de spectacles vivants, d’arts sous des formes multiples, est basée sur le territoire. Lieu de rayonnement artistique et culturel, elle œuvre pour créer du lien entre la culture et les habitants en milieu rural. Comme son nom l’indique, cette association culturelle a investit une filature au bord de l’Hérault. En remontant la route depuis Ganges en direction du Mont Aigoual, un petit pont de pierre traverse la rivière. On aperçoit alors la filature du Mazel.

 

Qui sont les écovoisins et comment les trouver ?

Pour rencontrer les écovoisins vous pouvez vous procurer la très belle carte de la vallée de Vallerauge qui les répertorie. En principe, elle doit être disponible à l’Office de Tourisme. Ou en contactant Cévennes Écotourisme qui est leur partenaire principal dans la réalisation de ce projet territorial. Vous trouverez donc des adresses pour des hébergements (chambres d’hôtes, gîtes ou camping), des contacts pour organiser vos sorties culturelles ou en nature, des indications pour vous restaurer ou manger bio et local.

Voilà la destination parfaite pour vivre un séjour en slowtourisme, participer à la vie économique locale en étant sur d’être dans un circuit court et côtoyer les habiter. Nous y sommes allés quelques jours en été, et c’était vraiment un séjour agréable, reposant et réussi.

La liste du réseau des écovoisins 

 

◊ Le camping restaurant de Mouretou
Situé au bord de l’Hérault, Fabrice et Valérie assure une cuisine du terroir dans une ambiance familiale, et surtout, un engagement dans le tourisme durable.
www.camping-mouretou.com

◊ Aire de Côte
C’est un ancienne maison forestière entièrement réhabilitée. Les gérants du gîte Cendrine et Didier, proposent un accueil simple et convivial. Et ils seront attentifs aux différents besoins liées à la vie de votre séjour en Cévennes.
www.airedecote.com

◊ Le Fenouillet
Un petit hameau au soleil. On vous laisse découvrir leur site internet.
www.gites-fenouillet.org

◊ Le Cagnel
Un accueil dans une maison d’hôtes qui est une ancienne magnanerie. Régis et Laetitia vous régaleront avec de délicieux repas préparés avec les produits du jardin.
www.lecagnel.com

◊ Au Joli Jardin
La boutique de Béatrice est située au cœur de Valleraugue et vit au fil des saisons. Vous y trouverez les produits locaux. Miel, fromages, fruits, légumes. Ouverture toute l’année.

La Soleillade
La Soleillade est située au coeur des hameaux d’Ardaillers, lieu de passage de grande draille de transhumance. Daniel et Elisabeth prépare des repas à partir de leurs plantations en biodynamie. Accueil en chambre d’hôtes.
www.lasoleillade.com

◊ Cap de Coste
Un gîte d’étape dans une ancienne ferme du 17e et situé dans une nature préservée.
www.capdecoste.fr

Sur le chemin des Drailles, L’Hôtel des transhumants :

 

◊ Sortilèges et enchantements du petit Gué
Chambres d’hôtes dans un environnement naturel protégé. Une adresse qui propose un florilège d’activités pour découvrir se divertir et s’amuser
www.sortileges-enchantements.fr

◊ Le Mas de Favières
Avec une vie plongeante sur la vallée et les montagnes, à Notre Dame de la Rouvière, près de Valleraugue. Ainsi vous disposez de 2 gîtes pour la saison d’été et de 6 chambres pour vos week-end et courts séjours.
www.gite-en-cevennes.fr

◊ Peyrefiche
Un lieu ressourçant, Antonella et Hervé vous accueillent en toute simplicité. Un lieu d’étape ou de séjour idéal pour les amoureux de la nature… entre terre et ciel !
www.peyrefiche.fr

◊ La Filature du Mazel

◊ Accords ouverts

◊ Le Mas Corbières
Antoine et Gabrielle, accompagnateurs en montagne tous les deux, sauront vous conseiller dans vos projets de randonnées, de réunion familiale, vos résidences d’artiste, vos stages.
www.mascorbieres.com

◊ Chez Mlou
Cuisine joyeuse et végétarienne.
« Tous les matins nous récoltons et cuisinons les légumes de nos potagers »
www.jardinsambucs.com

◊ Les Jardins de Sambucs
Un éco-jardin ouvert à tous les arts. C’est un jardin qui invite à la détente, à la sieste, un oasis en été pour trouver un peu de fraîcheur.
www.jardinsambucs.com

 Le Hameau de Valbonne
Calme et tranquillité seront au rendez-vous. La capacité totale d’accueil est de 13 personnes en louant le gîte et la chambre.
www.hameaudevalbonne-cevennes.com


◊ 
Le Camping Isis en Cévennes

Le respect de l’environnement et de la biodiversité ont toujours été au cœur des préoccupations du camping Isis. Un cadre familial, confortable.
www.isisencevennes.fr

 

Partagez vos idées !

%d blogueurs aiment cette page :