PODCAST,  S'organiser,  Tour du Monde

Un tour du monde zéro carbone : à voile et à vélo

Voyager sans polluer est une thématique centrale dans le secteur du tourisme durable. Aussi minimiser son impact sur l’environnement et viser des déplacements zéro carbone sont des objectifs qui demandent une certaine organisation. Nous avions auparavant aborder l’idée des préparatifs avec 5 conseils pour préparer un Tour du Monde écologique. Découvrons dans cette interview l’incroyable projet de voyage autour du monde de Mikhaël Brun. En effet, Mikhaël s’est lancé un éco-défi au long cours, faire un tour du monde zéro carbone ! Un voyage atypique, qui nous promet une approche à la fois éco-responsable et humaniste du voyage. Donc Mikhaël nous amène autour du monde de façons poétique et remplie de respect pour la planète et ses habitants. Je vous invite à suivre cette belle aventure !

🎧🔻Pour écouter l’interview c’est à la fin de l’article ! 🔻🎧

Mikhaël et Nil, un voyage zéro carbone

Mikhaël, est-ce que tu peux nous raconter ce qu’est le projet de Mikhaël et Nil 
Quelle est la place de ton approche professionnelle dans ce projet ?

Mikhaël et Nil, ce sont les aventures éco-responsables de Nil, mon Border Collie, et moi. Éco-responsable, car on va voyager à vélo sur les continents et à la voile sur les océans. Donc concrètement sans aucun moyen de transport motorisé. Le but de ce périple, ce sera de prendre le temps de voyager autrement, afin notamment de sensibiliser le monde sur le respect de l’environnement.

C’est un voyage qui débutera en août prochain. Par une traversée de l’Atlantique sur notre voilier Goëlhan. C’est un réel premier défi personnel, parce que je n’ai jamais encore navigué seul. Et ça aussi pour objectif de rendre fière ma mère.

Mikhaël & Nil Adventures – Voix off Nil from Mikhael Brun on Vimeo.

Je suis photographe et vidéaste professionnel. Je compte donc réaliser un documentaire de ce voyage pour retranscrire la richesse de notre planète et de ses habitants. Concrètement j’irai à la rencontre de la nature. Mais aussi des gens, pour découvrir leur expérience de vie, leur métier, leur passion, leurs envies, leurs déceptions. Et ce sera un film documentaire qui sera rythmé par notre progression à vélo et à la voile.

Les voyages en avion ou un tour du monde zéro carbone ?

Est-ce que tu as souvent pris l’avion pour voyager ?

Oui. En 2016, pendant un an, j’ai réalisé un tour du monde en sac à dos, et en avion donc. J’avais 25 ans. Avant, concrètement, je n’avais quasiment jamais voyagé. C’était une expérience assez incroyable ! Et c’est là où j’ai pris goût au voyage. Pendant cette année de voyage, j’ai du prendre une quinzaine de fois l’avion. C’est assez énorme.

Comment est née cette envie de faire un tour du monde zéro carbone? 
Quelle anecdote pourrais-tu partager qui expliquerait que tu as eu envie d’arriver à réaliser ce voyage?

Puis lors d’une randonnée au Pérou, dans la cordillère Huayhuash, j’ai trouvé paradoxal d’aller admirer des paysages somptueux, à l’autre bout de la planète. Et de devoir polluer pour m’y rendre. Donc, c’est de cette réflexion qu’est né l’idée de ce tour du monde éco-responsable. Je pense qu’il y a des alternatives durables pour voyager. Mais encore faut-il prendre le temps de voyager autrement.

Gardes-tu un goût amer d’avoir utilisé l’avion comme moyen de transport ?

Aussi, de façon rétrospective, penses-tu qu’il y aurait eu d’autres alternatives pour atteindre ces destinations ?

Amer oui et non. Cela a été une belle expérience et c’est ainsi que j’ai eu envie de réaliser ce projet. C’était un mal pour un bien.
Oui, je pense en effet qu’il y a d’autres alternatives comme le voyage à vélo, et à la voile. Mais encore fait-il prendre le temps.

Les préparatifs pour un tour du monde éco-responsable

Concrètement, j’arrive à comprendre ton organisation pour les étapes à vélo, mais pour la partie bateau, cela reste flou !

Peux-tu nous dire comment tu vas faire?
Quel itinéraire as-tu préparé ? Et combien de temps penses-tu partir?

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  Comment décrypter les nouvelles formes de tourisme durable ?

Alors j’estime ce voyage à deux ou trois ans. Pour la partie bateau, la première étape sera la traversée de l’Atlantique. D’ailleurs j’ai lancé une campagne de financement participatif. Il s’agit de nous aider à couvrir les frais, dont notamment l’achat d’un pilote automatique. Il sera capable de barrer 24h/24. Et c’est indispensable en solitaire. Nil de toutes façons est une feignasse, il ne voulait pas barrer ! Et toutes mes économies sont passées dans l’achat du bateau. Donc c’est pourquoi, je pense qu’arrivé en Martinique, je compte le revendre pour pouvoir continuer à voyager.

Pour atteindre le continent nord américain, on espère trouver un voilier qui nous y amène. Et une fois en Floride, on compte remonter la côte est des États-Unis jusqu’au Canada à Montréal. Ensuite de Montréal, on souhaite traverser jusqu’à Vancouvert de l’autre côté. Et pour la partie Pacifique, concrètement, il y a deux options : faire du voilier stop, ou racheter un voilier. Puis pour l’Asie et l’Europe, ce sera, le Japon, une partie de la Chine, la Mongolie, le Kazakhstan, et l’Europe centrale.

Est-ce que tu as de l’expérience en navigation ?

J’ai fait pas mal de voile légère quand j’étais enfant : catamaran, planche à voile, dériveur. Concernant la voile en habitable, j’en fait depuis deux ans. Je me suis inscrit dans une association à Port-Louis. On participe à des régates un week-end sur deux à bord de voilier classique. Après naviguer seul, j’essaye d émettre toutes les chances de mon côté, et je fais pas mal de stage, notamment au Glénans, pour me préparer.

Comment pourra-t-on suivre ton tour du monde ?

Oui, on pourra nous suivre Nil et moi sur notre site internet et sur les réseaux sociaux. En effet, régulièrement on postera des vidéos et des reportages photos sur la progression de notre aventure.

Faire durer l’aventure !

Comment pourras-tu assurer un tel projet financièrement ?

Financièrement, la revente du bateau me permettra d’assurer la suite du voyage. Mais on espère que notre progression dans l’aventure crédibilisera notre projet et attirera des partenaire pour nous aider à continuer cette aventure.

Le voyage zéro carbone vous attire ? Ou vous avez déjà réalisé des séjours en minimisant votre empreinte carbone ?

Partagez en commentaire à la fin de cette page d’article votre expérience!

Vos projets, vos astuces, vos expériences, vos conseils, voire vos contraintes ou les difficultés que vous rencontrez : lancez-vous dans la discussion !

🎧 🔻Pour écouter l’interview c’est ici ! 🔻🎧

2 Comments

Partagez vos idées !

%d blogueurs aiment cette page :